En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Atelier science-fiction

Martiens, go home !, Fredric Brown

Publié le vendredi 4 avril 2014 11:46 - Mis à jour le vendredi 18 avril 2014 14:26

     Martiens, go home ! est un (très!) court roman, narrant les mésaventures de Luc Derevaux, auteur de science fiction de son état, ainsi que du reste de l'humanité. En effet, un soir, alors qu'il ressourçait son inspiration dans une vieille cabane du désert, un Martien frappe à sa porte, et des milliards d'autres martiens font pareils pour des milliards d'autres portes. Braillard, impossible à attraper, capable de se téléporter, crétin, puéril, obscène, voyeur, vert, petit, malingre, méchant, cruel, sadique mais en un mot : insupportable.

 

    

     Ce roman m'a à la fois plu et horrifié pour une raison très simple. Le scénario, les dialogues et l'écriture sont hilarants, concis, drôles et magnifiques et il s'agit vraiment d'un très bon livre mais... Mais c'est justement grâce à son talent que ce roman a failli me faire perdre mes cheveux. Bien que l'histoire soit totalement fantaisiste et incroyable, on ne peut s'empêcher de s'imaginer, soudain, à la place de ses pauvres quelques six milliards d'être humains qui ne peuvent plus ni mentir, ni avoir d'intimité, ni regarder la télé (les Martiens adorent y semer la pagaille), ni dormir sans de solides boules quies. Aussi, ce roman m'a plongé dans un tel état d'anxiété  et d'angoisse (alors qu'il est censé être uniquement humoristique) que je lui en veux un peu.

     Cependant, si on met mon manque de sang-froid de côté, il s'agit vraiment d'un roman à lire, à la fois rapide et plaisant.

Catégories
  • Livres