En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Atelier science-fiction

Martiens, Go Home !, Fredric Brown

Publié le dimanche 9 novembre 2014 18:21 - Mis à jour le lundi 10 novembre 2014 17:12

Résumé :

L'histoire commence le 26 mars 1964, un écrivain de science-fiction, Luke Deveraux, s'isole dans le désert, dans la maison de son ami Carter Benson. Il connaît la panne de l'écrivain et est actuellement en procédure de divorce avec Margie. Ne trouvant pas l'inspiration, il commence à boire, néanmoins il se pose la question « et si les martiens …..........? ». On frappe à la porte, un petit homme vert apparaît et lui dit : « salut Toto » . Il se demande s'il fait face à la réalité ou à son imagination. C'est un Martien mais Luke n'est pas convaincu. Ce Martien est désagréable et arrogant. Quand Luke retourne en ville, il apprend qu'un million de Martiens a envahit la ville et le monde. L'arrivée des Martiens complique sérieusement la vie des hommes. Les Martiens voient à travers tout, savent tout, « couiment » à leur guise. Ils connaissent la vie intime de chacun et se font un plaisir de la divulguer. Cette arrivée provoque aussi un effondrement économique, une crise mondiale, un accroissement du chômage et une surpopulation carcérale. Tous les secrets sont dévoilés y compris les secrets militaires. Les hommes verts sont difficiles à ignorer. La science fiction n'intéresse plus personne puisque les martiens sont là en vrai. Luke reçoit un chèque pour écrire un western. Lorsqu'il écrit un martien est présent et il y a un « accident ». Il se retrouve à l'hôpital, incapable de voir les Martiens. Il se rend compte qu'il aime encore Margie. Les gens essaient de cohabiter avec les Martiens mais en vain .Ils décident donc d 'essayer de s'en débarrasser. Luke pensant qu'il est responsable de l'invasion des Martiens ( ils se seraient matérialisés au vue de son histoire) décide de les faire disparaître de la même manière. Il retourne dans le désert. Pendant ce temps, M.Oberdorffer à Chicago et Bugassi essaient chacun à leur manière de faire disparaître les martiens. Au même instant, les trois mettent leur technique en application et les martiens disparaissent.

Critique:

Je porte un avis assez mitigé sur ce livre. En effet, j'ai apprécié les passages humoristiques, les traits d'humour de l'auteur me donnaient envie de continuer la lecture en espérant en trouver d'autres. En revanche, à plusieurs reprises l'auteur change complètement de sujet sans lien logique. Par conséquent, la compréhension de l'histoire devient plus compliquée et demande plus d'attention. Enfin, à la fin du premier chapitre, début du deuxième, je voyais déjà se dessiner la fin du livre. Ce manque d'intrigue, de suspens a gâché ma fin du livre. Même si j'ai apprécié les quelques traits d'humour, je ne recommanderai pas ce livre.

Catégories
  • Livres