Au coeur des métiers de la santé...

Catégorie : Parcours LGT

Grace à un partenariat avec le comité du Gers de la Ligue contre le cancer, et avec le soutien de l’association des anciens de Pardailhan, 20 élèves de 1°S intéressés par les métiers de la santé ou des études portant sur cette thématique ont eu le privilège d’être les premiers lycéens à visiter l'Institut Universitaire du Cancer de Toulouse-Oncopole.

Cette visite a également été l’occasion de rencontrer divers professionnels de la santé (physicien, biologiste, technicien, doctorant, chercheur) pour montrer aux élèves la diversité des métiers et les parcours possibles autres que la très sélective Licence PACES (« médecine »).

*   *   *

Après avoir été accueillis par Monsieur Jean-Marc PEREZ, Directeur Général adjoint de l’UTC-Oncopole, les élèves ont bénéficié d’une présentation globale de cet institut qui rassemble près de 1500 professionnels spécialisés en cancérologie (acteurs privés et publics).

Au programme de la journée:

  • visite du service de radiothérapie et de physique médicale - rencontre avec un physicien ;
  • visite guidée du laboratoire d'anatomopathologie par le Professeur Pierre BROUSSET.

 

La physique nucléaire au service du traitement médical

Nos lycéens ont échangé avec le Chef du service de physique médicale autour de thématiques étudiées au lycée : ondes, radioactivité et sources radioactives, exposition au rayonnement, images numériques… avant de visiter la salle de traitement des images issues de la plateforme de tomothérapie qui permet de coupler la radiothérapie et l’imagerie 3D. Comme pour un scanner, le patient est placé dans un anneau dans lequel la table de traitement avance lentement. Des logiciels embarqués permettent de recalculer les dosages au cours du traitement en fonction de l’évolution de la tumeur et de la morphologie du patient : unique en France !

Un point a été fait sur les métiers de physiciens médicaux et ingénieurs biomédicaux dans les établissements de santé.

 

La biologie cellulaire et l’imagerie au service du diagnotic médical

Pierre BROUSSET, Professeur à la faculté de médecine – Toulouse III et Chef du département d’Anatomopathologie de l’Oncopole, s’est rendu disponible toute l’après-midi pour guider les élèves dans le laboratoire et permettre les rencontres avec les chercheurs, doctorants ou techniciens biologistes…

Le département comporte près de 30 médecins et 65 techniciens et a pour principale activité de prélever des tissus sur des organes pour en analyser les cellules sur une plateforme d’imagerie biologique de pointe, afin de produire un diagnostic.

 

La recherche médicale pour faire avancer le savoir et préparer l'avenir

La journée à l’Oncopole s’est terminée par la visite d’un laboratoire de recherche : des laboratoires aux publications, en passant par les cursus universitaires envisageables … tout a été présenté à nos lycéens !

*  *  *

Nous remercions le Dr Michel BRANET, Président du comité du Gers de la ligue contre le cancer, Mme Gisèle VOISIN, Présidente de l'association des anciens élèves du lycée Pardailhan et les accompagnateurs. Ils nous ont permis, par leur soutien, d'organiser cette visite.

Nous remercions également la direction de l'Oncopole pour la qualité de l'accueil et le Professeur Pierre BROUSSET, scientifique de haut niveau et ancien élève du lycée Pardailhan, pour sa grande disponibilité auprès de nos élèves, son dynamisme communicatif et la qualité de ses explications.

UN GRAND MERCI!

 

Remarque: l'Université Paul Sabatier de Toulouse vient d'ouvrir le Master "Chimie et Santé" pour acquérir un ensemble de connaissances et de compétences adaptées à un projet professionnel à l'interface Chimie-Biologie-Santé (métiers: Ingénieur formulation, Assistant de recherche clinique...). Il est accessible après une Licence de Chimie ou de physique-chimie (L3). Il n'y a donc pas "que" la Licence PACES pour travailler dans le secteur médical... A réfléchir...

Modifier le commentaire 

par admin lgtpard le 28 mai 2017 à 17:07

haut de page